PRO VITA - Roumanie Accueil


Valea Screzii (août 2001)

PRO VITA,
villages en transformation pour accueillir les enfants pauvres et orphelins


La construction du centre PRO VITA, où tant de jeunes retrouvent la vie, a lieu dans les vilages de VALEA SCREZII et VALEA PLOPULUI, en Roumanie.

Certes, il y a bien d’autres lieux où l’on accueille des pauvres. Celui-ci pourtant revêt un caractère particulier, surtout pour des chrétiens.

En effet, cette petite cité en construction autour de la chapelle qui en est le centre nous rappelle tellement le Saint Evangile où nous voyons le Seigneur Jésus vivant entouré de pauvres qui lui demandent la vie, et Dieu « Ami des hommes » donne, guérit, pardonne, multiplie les pains …

Eglise de Valea Screzii (août 2001)

Père Nicolae TĂNASE a suscité autour du pauvre et du petit tout un élan de solidarité où des pauvres prennent en charge d’autres pauvres. C’est une cité profondément enracinée dans les valeurs de l’Evangile où le pauvre, le petit, est placé au coeur du souci quotidien. C’est ceci que nous voyons à VALEA SCREZII et à VALEA PLOPULUI, un monde nouveau où l’amour fait loi et où les pauvres sont rois, eux qui sont destinés à remplir la salle des noces du Royaume.

Père Nicolae ne refuse jamais personne, il ne sait pas fermer sa porte, alors il s’abandonne à la Providence et accueille tous ceux qui se présentent ou lui sont présentés. Et il faut bien que la Providence se retrousse les manches, car Pro Vita ne reçoit aucune subvention, aucune aide étatique. Père Nicolae sait bien ce qu’il va donner à manger aujourd’hui aux enfants, ce qu’il leur donnera demain, mais après-demain, non, il ne sait pas, il n’a pas. Alors, homme de foi, il se tourne vers Dieu qui, du haut des Cieux, se laisse toucher par ce pauvre prêtre qui se débat pour nourrir tous ces petits qui sont ses frères.

Mais encore, ce qui est admirable, c’est la mobilisation qu’a su créer Père Nicolae parmi ses paroissiens. Tant de familles, souvent déjà nombreuses, toujours pauvres, acceptent de recevoir encore en leur sein un ou plusieurs enfants abandonnés. C’est vraiment très beau. Père Nicolae, en tant que prêtre, mène ainsi son peuple sur des chemins de grande sainteté. Pour aider ces familles, le père a construit une boulangerie communautaire afin de leur donner du pain lorsque c’est possible, pour aider aussi les bénévoles qui s’occupent des enfants, ceux et celles qui animent des ateliers : couture, broderie, menuiserie, ébénisterie, peinture d’icônes sur verre.



L'Eglise St.Gheorghe (janvier 2001)

Récemment, les hommes du village s’appelant « Gheorghe » (et il y en a un certain nombre !) ont construit une petite église « St Gheorghe » pour les enfants. C’est là que le père les réunit pour les initier à la vie chrétienne. C’est une petite église au cœur du village de Valea Plopului, facile à chauffer, où tous les sièges sont petits, où tout est petit car c’est pour les enfants.



Tous ces lieux communautaires répartis dans les villages de VALEA SCREZII et VALEA PLOPULUI donnent une coloration évangélique toute particulière.


PRO VITA - Roumanie Accueil