Lettres d'information Accueil

Croix
PRO VITA

OU LE COMBAT D'UN PRETRE ORTHODOXE ROUMAIN POUR LA VIE

Lettre N°12 / printemps 2008


pNicolae2008

Sommaire :


« OUVRE TA MAIN AUX PAUVRES »

« S’il y a chez toi un homme dans le besoin parmi tes frères, dans l’une de tes villes dans la terre que le Seigneur ton Dieu te donne, tu ne cesseras pas d’aimer dans ton coeur, et tu ne fermeras pas ta main à ton frère qui se trouve dans le besoin ; tu devras lui ouvrir tes mains, tu devras lui prêter tout ce dont il a besoin. Sois attentif à toi-même afin de ne pas avoir une pensée secrète dans ton coeur, contraire à la loi en te disant : « Voici qu’approche la septième année, année de la rémission », et ton oeil serait mauvais envers ton frère qui se trouve dans le besoin ; et tu ne lui donneras rien et il criera contre toi vers le Seigneur, et ce serait pour toi une grande faute. Tu devras lui donner, tu devras lui prêter tout ce dont il a besoin,et tu ne seras pas attristé dans ton coeur quand tu lui donneras ; car pour cette action le Seigneur ton Dieu te bénira dans tous tes travaux et dans tout ce sur quoi tu porteras la main. Car l’homme dans le besoin ne disparaîtra pas de la terre ; c’est pourquoi moi je te commande d’accomplir cette parole et je te dis : « Tu devras ouvrir tes mains à ton frère pauvre et à l’homme qui se trouve dans le besoin sur ta terre » Dt 15, 7-11 Traduction de la Septante



A VALEA PLOPULUI ET VALEA SCREZII PRO VITA pentru nascuti si nenascuti de père Nicolae TANASE


Notre bon père Nicolae a eu 50 ans le 31 janvier, alors je commence cette lettre par lui souhaiter : LA MULT ANI ! (de nombreuses années).

50 années passées pour la plus grande partie au service de l’Eglise et des pauvres : oui, que Dieu accorde de nombreuses années au père Nicolae pour qu’il fasse encore briller la lumière de l’Evangile sur notre terre qui étouffe dans les ténèbres de l’égoïsme et de l’indifférence.

Nous nous sommes rendus en juillet, avec mon épouse, en Roumanie pour évaluer le travail accompli par « PRO-VITA » et vous en rendre compte. Les avancées sont considérables, les défis à relever aussi.

Après une escale à SIBIU pour visiter le père Vasile BÎRZU et son oeuvre à ACILIU, nous nous sommes rendus à SIGHISOARA où se tenait une réunion nationale de « PRO-VITA » au monastère Saint Dimitri.

SfDimitrie2008

En effet, « PRO-VITA » a grandi et s’est structurée. Elle est désormais présente sur l’ensemble du territoire national, à TIMISOARA, CLUJ, CRAIOVA, GALAT, ALEXANDRIA, GIURGIU, CRAIOVA, BUCAREST, RAMENI-VALCEA, CALARAD, ARAD … Et compte parmi ses membres des juristes, avocats, médecins, assistants sociaux qui facilitent son action. Organisée en fédération depuis 3 ans, elle se réunit trois fois par an pour une réunion nationale à l’invitation de chacune des grandes provinces : MOLDAVIE, VALACHIE, TRANSYLVANIE.

Ce 13 juillet, nous avons donc pu participer à la réunion nationale organisée par la province de TRANSYLVANIE, à laquelle participait le professeur Ilie MOLDAVAN et son fils Sébastian, tous deux professeurs de théologie à SIBIU ainsi que des représentants du corps médical, de l’assistance sociale, des journalistes, des membres du clergé. Nous avons pu constater à cette occasion le dynamisme de l’association et la motivation de ses représentants qui luttent chacun dans sa région pour la vie et contre l’avortement, pour l’accueil des enfants, le soutien des familles.

Puis, nous avons mis le cap sur VALENII-DEMUNTE, en nous arrêtant saluer dans son monastère, Mère FILOTEIA, la nièce du grand théologien Dumitru STANILOË, moniale d’une grande bonté. Après un arrêt à VALENII-DE-MUNTE chez père Nicolae, dont la famille s’est agrandi d’un nouveau membre avec l’arrivée de Nicolae, 12 ans, né d’un père inconnu et dont la maman s’est remariée, nous nous sommes rendus à VALEA-PLOPULUI et VALEA-SCREZII où sont actuellement accueillies 219 personnes, mamans et enfants.

Nous y avons constaté la présence de plusieurs groupes de volontaires. Un groupe de stomatologues est venu des U.S.A pour deux semaines ; ils ont examiné gratuitement les personnes accueillies mais également les personnes des villages alentour, informées par affiches. Un autre groupe venu des U.S.A et du Canada est venu travailler aux constructions ; ce groupe non seulement paie son voyage, mais également son logement et sa nourriture, ne voulant pas être à charge.

Un groupe d’Irlandais était également présent, particulièrement efficace au travail, il s’est attaqué cette année à la construction des fosses sceptiques. C’est Mihaïl, le fils aîné de Père Nicolae, parfaitement anglophone, et son épouse Mélanie, anglaise, qui font le lien avec les différentes organisations anglo-saxonnes. D’autres groupes étrangers sont passés en août : ceux qui interviennent pour les loisirs des enfants ; les italiens pour animer « le camp » pour la 11° année consécutive ; et les français d’«AXIOS », affiliés à « NEPSIS », qui ont organisé un camp dans la région, y intégrant des enfants de « PRO-VITA ».

Du point de vue de la construction du village, le mur protecteur (D.V. n°11) de 300 m est achevé, sept maisons sont terminées, trois sont en cours de construction et quatre maisons en bois de fabrication traditionnelle récupérées en Moldavie sont remontées à VALEA-SCREZII.

Des fosses septiques sont en construction auprès de chaque bâtiment. L’aménagement de la rivière reste un chantier urgent mais le coût est élevé.

ferme_pv2008

La ferme compte désormais un troupeau de 200 moutons et chèvres, ainsi que des ânes, cochons, oies, poules… Et l’achat de bois et de terrains se poursuit. Le bois des forêts sert aux constructions des maisons mais également à la construction d’églises qui sont vendues à des paroisses. Cette activité pourrait d’ailleurs intéresser des paroisses françaises…

Enfin nous nous sommes rendus à MANGALIA entre CONSTANTA et la BULGARIE sur les bords de la Mer Noire, ce qui nous a donné l’occasion de demander la bénédiction au fameux staretz Arsenie PAPATIOC à TECHIRCHIOL.

A MANGALIA, Père Nicolae a acheté il y a 5 ans un terrain sur lequel se trouve une petite et vieille maison. Il l’a acheté 11.000 €, et il en vaut aujourd’hui … 45.000 ! Dans cette maison les jeunes viennent faire des séjours de 12 jours par groupe de 7 personnes. Pour nombre d’entre eux, la découverte de la mer est un moment merveilleux. Le terrain est vaste et une grande bâtisse de 65 lits est en construction.


Au sujet des revenus, que dire ? Le seul revenu fixe est l’aide de l’Etat : 10 € par enfant et par an, pour les 18 enfants officiellement accueillis ! « PRO VITA » continue donc à vivre de la Providence, malgré une structure toujours plus organisée et les salaires toujours plus nombreux que père Nicolae verse aux femmes qui encadrent les enfants, 100 € par mois.

Comme nous nous y attendions, les nouveaux défis viennent de l’administration roumaine et de Bruxelles. « PRO-VITA » a eu la visite des autorités sanitaires et sociales, et de la Protection de l’Enfance en vue du renouvellement de son agrément. Celui en cours ouvrait le droit à l’accueil de 18 enfants au vu des trois maisons aux normes, normes… européennes !

La Communauté Européenne impose des normes très sévères à un pays comme la Roumanie où nombre d’associations, comme « PRO-VITA» répondent encore au plus urgent. Ces normes concernent le nombre de m² par enfant dans les habitations (alors que beaucoup d’enfants sont encore dans la rue), les cuisines, les salles à manger, … bref toutes les super structures habituelles. Et surtout du personnel spécialisé, dont un pourcentage de diplômés supérieurs.

Deux membres de « PRO-VITA » suivent actuellement des cours à l’université de Bucarest dont TATIANA, pilier de l’Association et de l’organisation de la vie à VALEA-PLOPULUI et VALEA-SCREZII

Actuellement un nouvel agrément est donc en cours d’élaboration par l’administration roumaine. Par contre Bruxelles fait pression pour que « PROVITA » revoit ses statuts si elle veut recevoir une aide de sa part. En particulier elle bute sur une pierre d’achoppement à savoir la position de « PRO-VITA » sur l’avortement et certains moyens de contraception.

En attendant, durant notre séjour en Roumanie, 9 jeunes femmes enceintes se sont présentées à PRO-VITA» et ont été accueillies, elles avaient de 15 à 17 ans…

Merci de tout coeur pour votre soutien, que Dieu vous bénisse ainsi que vos familles, paroisses, communautés, associations et toutes vos activités

Père Philippe et Sylvie


Haut de page



A SIBIU, « EDUCATION ET PHILANTHROPIE »
De père Vasile BÎRZU


La Ligue « Education et Philanthropie » de Père Vasile BÎRZU. Nous avons fait la connaissance du hiéromoine Vasile (BÎRZU) lorsque ce dernier desservait comme prêtre la résidence métropolitaine à Limours de 2003 à 2005.

Il est maintenant le père spirituel (nous dirions aumônier) des étudiants en théologie de la Faculté de théologie « Andrei SAGUNA » de SIBIU.

Son association porte un nom curieux. C’est qu’il a utilisé une association déjà existante ayant pour sigle LEP-PRO, dont il a modifié titre et statuts. Ceci pour faire l’économie des frais (considérables) nécessaires à la déclaration d’une nouvelle association en Roumanie.

Le projet de père Vasile est d’intéresser les étudiants en théologie à la réalité sociale et caritative de l’Eglise. Il a fait l’acquisition, à ACILIU près de SALISTE à 24 kms de SIBIU, de l’ancienne mairie de la commune, projet en partenariat avec la mairie de SALISTE. Il souhaite y accueillir des enfants et des femmes victimes de la violence familiale, des jeunes filles enceintes.

La maison, que nous avons visitée cet été, contient 10 chambres, une cuisine, une salle à manger, des sanitaires et notre « entrepôt » sur un terrain de 2000 m².

Une expansion du projet est envisagé avec l’acquisition de 30 hectares mitoyens, pour y promouvoir en particulier un élevage d’autruches destiné à donner du travail aux personnes accueillies et auto-financer l’association.

la maison de l'Association LEP-PRO 2008

Les travaux de rénovation ont débuté avec pour bras ceux des étudiants en théologie sociale qui viennent travailler bénévolement.

Avec notre partenaire d’« Aide au Tiers Monde » (P.V n° 7), Anne DECOURTY, nous allons pouvoir fournir au Père Vasile et à son équipe une Nissan SERENA de huit places d’occasion, car pour l’instant les déplacements se font en autostop, et c’est toute une affaire pour transporter le matériel et les outils nécessaires aux travaux.

Si vous désirez aider particulièrement Père VASILE, libellez vos chèques à l’ordre de : AOFFR (LEP-PRO).





Haut de page



A FAGARAS, « IOANIADA »
De père Ioan NECULOIU


IOANIADA 2008

Le prêtre Ioan NECULOIU (P.V n°8), de FAGARAS, nous interpelle sur le sort de familles Roms de sa région.


Il a également besoin d’aide pour procéder à la déclaration tardive de beaucoup d’enfants qui n’ont pas de certificat de naissance, avec l’aide d’une avocate.


Si vous souhaitez aider Père IOAN, libellez vos chèques à l’ordre de : « AOFFR (IONIADA) ».



ASSEMBLEE GENERALE 2007


L’Assemblée Générale de l’Association Orthodoxe FRATERNITE FRANCO-ROUMAINE a eu lieu le 9 novembre 2007 à la résidence de la Métropole Orthodoxe Roumaine à LIMOURS.

Durant cette réunion, outre le bilan moral et le bilan financier, il a été question de publier de petits ouvrages de prêtres orthodoxes roumains, en commençant par ceux de père Nicolae TANASE et de Père Vasile BÎRZU (co-fondateur des Editions "DEISIS").

Jean et Elisabeth FRANCOIS, de la paroisse « St Germain et St Cloud » de LOUVECIENNES (78), se sont proposés pour être l’Antenne de l’AOFFR dans leur région (P.V. n°11)

Jacques et Bénédicte BOUDON, de la paroisse « Sainte Foy et Saint Nectaire » de Monestier (24) se sont proposés pour assurer le secrétariat de notre lettre d’information.

Notre aide financière à Pro Vita :

Depuis cet été nous avons procédé à deux virements de 1.000 € chacun au profit de « PRO-VITA ».


Haut de page


NOUVELLES


  • L’A.C.A.T. (Association Chrétienne pour l’Abolition de la Torture) nous a fait parvenir un don par l’intermédiaire de la paroisse « St Germain et Saint Cloud» de LOUVECIENNES, récolté à l’occasion d’une réunion oecuménique.

  • Une équipe de Compagnons de Scouts et Guides de France s’est rendus chez Père Nicolae durant l’été 2006 et a monté une pièce de théâtre avec et pour les enfants de VALEA-PLOPULUI. Au moins une personne y est retournée l’été dernier, 2007.
    « Ce fut une expérience formidable, avec des gens solidaires et généreux ». « Nous vous remercions, car grâce aux renseignements de votre association en France, nous avons pu vivre un projet qui nous tenait à coeur et faire la découverte d’un pays magnifique » nous écrit Elisa DEPREZ, correspondante du groupe.

  • L’Association canadienne (ONTARIO) « Sainte Marie l’Egyptienne » (P.V. n°10) qui nous a souvent soutenu, et dont les locaux avaient été détruit pas un incendie, nous a fait part (et nous a invité…) de l’inauguration d’un nouveau bâtiment le 09 mai 2007.

    Toujours au Canada, MIKE (P.V. n° 9) un homme de la rue de Toronto, est parti comme il le fait régulièrement, vivre pour plusieurs années dans une cabane dans le grand nord.
    Cet homme simple, pauvre, profondément croyant (une sorte de « fol-en-Christ) m’a laissé ce petit mot à St John :
    « Cher père Philippe, j’espère que vous êtes bien, sinon je vais prier pour vous. Je suis bien, ainsi que tout le monde à St John. Comment sont les enfants de Roumanie ? (mes tout-petits). J’espère que l’argent va aider les enfants. On pourrait acheter des semences pour le jardin s’il y a de l’extra. Je vais essayer d’envoyer plus d’argent au printemps.
    J’espère que tout le monde est bien là-bas. Peutêtre vous ne le savez pas, nous sommes tous de la famille de Dieu. Je suis votre oncle Mike Mallard du Canada. Affectueusement, Mike ! »

  • L'Equipe pastorale de la paroisse catholique de PLOUARZEL (29) et le C.C.F.D. (Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement) nous ont invité à présenter le 21 février dernier au cours d'une soirée l'action de l' A.O.F.F.R. en faveur de la Roumanie.
  • coucher du soleil à Valea Screzii




    Haut de page




    Lettres d'information Accueil