A.O.F.F.R. Accueil

L'A.O.F.F.R.
L’Association Orthodoxe
FRATERNITE FRANCO-ROUMAINE



L’Association Orthodoxe FRATERNITE FRANCO-ROUMAINE a été fondée le 25 juillet 2000, fête de la Dormition de Sainte Anne, par son Eminence l’Archevêque et Métropolite JOSEPH et les frères et sœurs de la Fraternité Orthodoxe Saint Martin le Miséricordieux, lors d’une rencontre au monastère Notre-Dame-de-Toute-Protection à Bussy-en-Othe (150km de Paris en Bourgogne).


N
ous revenions de Roumanie, plus particulièrement de VALEA PLOPULUI, petit village de VALACHIE, où nous étions allés, mon épouse, moi-même et deux de nos enfants, faire la connaissance du père Nicolae TANASE et de son œuvre « PRO VITA, pentru nascuti si nenascuti », en faveur des enfants nés et à naître.

Père Philippe et Père Nicolae


N
ous avons été tellement édifiés par cette œuvre si évangélique et par la personne de son fondateur, que nous avons décidé de faire quelque chose pour eux. Difficile en effet de croiser le regard de ces petits enfants et de repartir, de reprendre une vie tranquille en Europe occidentale où rien ne manque, sans rien faire. C’est animés de tels sentiments que nous avons proposé à l’Archevêque JOSEPH la fondation d’une association dont le but principal serait le soutien matériel de père Nicolae et des deux cent enfants pris en charge par « Pro Vita ». Or, surprise, l’archevêque connaissait depuis longtemps père Nicolae, du temps où il n’était pas encore métropolite mais étudiant en théologie à SIBIU, et il désirait lui aussi faire quelque chose pour l’œuvre de Valea Plopului. De ces désirs de « faire quelque chose », l’association est née.


A
ider principalement père Nicolae et « ProVita », mais pas exclusivement. Nous avons laissé la porte ouverte à la possibilité d’autres rencontres, c’est ainsi que le statut en date du 15 août 2000 précise le but de l’association : «le soutien matériel et humain de prêtres, paroisses, communautés ou associations engagés dans l’action caritative en Roumanie, ainsi que la promotion de jumelages et échanges franco-roumains ».


S
ix autres voyages ont suivit depuis, en général en camionnette et remorque chargées de produits : médicaments, matériel scolaire et didactique, vêtements et nécessaires pour bébés etc…parfois accompagnés de jeunes étudiants bretons désireux d’accomplir une action caritative.


L
’aide apporté à « PRO VITA » consiste toutefois en l’envoi d’argent collecté en Occident (France, Belgique, Canada), on trouve en effet désormais de tout en Roumanie, mais le problème pour Père Nicolae et pour beaucoup de roumains c’est … de pouvoir acheter. Outre l’aide financière et matérielle, l’association favorise le séjour de français près de père Nicolae, certains y sont restés plusieurs mois, apportant une aide selon leurs compétences et témoignant de notre solidarité, de notre fraternité. Par ailleurs, certains membres de l’A.O.F.F.R. ont su mobiliser les énergies autour d’eux, provoquer l’imagination des jeunes et de moins jeunes pour soutenir « PRO VITA » par des concerts, fabrication et vente d’objets, quêtes, etc…et c’est là une dimension importante de l’existence de notre association : aider matériellement et financièrement bien sûr, mais aussi provoquer la solidarité, mieux la charité fraternelle.


D
epuis sa fondation l’A.O.F.F.R. a pu soutenir PRO VITA , outre par le matériel transporté, par le don de 32 000,00 euros environ et de trois véhicules.


O
utre le soutien à PRO VITA l’association a aidé plusieurs familles de la région de Fagaras, soutenu des étudiantes de SIBIU en favorisant leur séjour en France durant l’été, leur faisant parvenir argent et matériel nécessaires à leurs études.


L
’Association Orthodoxe Fraternité Franco-Roumaine comptait à la dernière assemblée générale en date de décembre 2003,100 membres dont une personne morale auxquels s’ajoutent 82 donateurs réguliers dont 12 personnes morales. A ce jour, Juin 2004, elle a reçu environ 40 000 euros.


"PRO VITA"

L’association PRO VITA a été fondée par le père Nicolae TANASE, marié et père de cinq enfants, en 1990, pour répondre à la loi de libéralisation de l’avortement. Le projet était de proposer à la candidate à l’avortement, souvent dans une grande détresse matérielle, de renoncer à cet acte infanticide et de confier l’enfant à l’association. Souvent, des années après, la maman ayant retrouvé une vie sociale plus équilibrée, l’enfant retrouve son foyer, à la joie de tous.

D
epuis, l’accueil s’est élargi aux enfants de la rue (certains vivaient dans les égouts de Bucarest avant de trouver refuge chez père Nicolae), aux handicapés qui n’ont plus leur place dans des instituts spécialisés dès l’âge de 18 ans, aux orphelins…


E
n dix ans, c’est 200 enfants que père Nicolae a pris en charge avec son œuvre PRO VITA. Comment ?


E
n mobilisant tout d’abord ces paroissiens de Valea Plopului, les incitants d’accueillir, même provisoirement, des enfants, puis des paroissiens d’autres villages. Ensuite en louant ou en achetant des maisons où les mamans peuvent vivre avec leur bébé ou dans l’attente de celui-ci. Enfin en construisant à Valea Screzii un centre d’accueil, véritable village qui rappelle les basiliades fondées par Saint Basile le Grand, archevêque de Césarée en Cappadoce au IVème siècle. Les moyens ? Seulement la générosité de bonnes volontés. En effet, PRO VITA ne perçoit aucune aide de l’état, ce qui fait de cet œuvre un très beau témoignage de charité évangélique : père Nicolae attend tout de Dieu et de sa Providence, ce qui n’empêche pas les soucis et les difficultés de toute sorte...




Doamne ajuta !
Prêtre Philippe Calès

Siège social :
  • Association Orthodoxe FRATERNITE FRANCO-ROUMAINE
    Père Philippe CALÈS
    KERBALANEC
    95 rue de BENIGUET
    LA TRINITÉ
    29 280 PLOUZANÉ
    tél : 02 98 45 32 91
    email : philippe.cales123@orange.fr